Diffusé le 09 juin à 19:30

SÉANCE 1

En famille
Abbeville et Saint-Valery-sur-Somme, 1937-1939, 9,5 mm, 12’00
Cinéaste : Bernard DUQUESNE
Les parents du cinéaste, André et Marguerite Duquesne résident rue Millevoye à Abbeville. La propriété familiale est un hôtel particulier situé à côté de l’ancienne sous-préfecture. André Duquesne exerce comme avocat puis reprend l’affaire de son père, Eugène Duquesne, en tant qu’administrateur de biens. Son bureau se situe dans une petite maison attenante à la propriété principale. Derrière le bureau se trouve un jardin dans lequel ses enfants et petits-enfants viennent se divertir et se reposer. André Duquesne acquiert en 1928 la villa « La Tour » située sur la digue à Saint-Valery-sur-Somme. La villa devient le lieu de résidence d’été pour toute la famille.

Descente en ski
Grand-Laviers, 1937, 9,5 mm, 2’30
Cinéaste : Bernard DUQUESNE
Bernard Duquesne et le Père Deloire s’aventurent en ski dans un bois enneigé à Grand-Laviers. Le Père Deloire a enseigné au collège-lycée de Senlis et a eu pour élève Bernard Duquesne. Les deux hommes sont ensuite devenus amis.

Le jeu à neuf quilles
Drucat, années 1970, Super 8, 4’00
Cinéaste : Eugène CARTON
Lors de sa réunion annuelle, la 41ème section des sous-officiers de réserve d’Abbeville organise un méchoui au stade de Drucat-le-Plessiel. L’Association des Sous-officiers, présidée par M. Chivot, est membre de l’Amicale des porte-drapeaux d’Abbeville. On reconnaît M. Bezoc, M. Delaire, M. Mariette et Eugène Carton notre cinéaste, tous les quatre sous-officiers. L’après-midi, on se distrait au jeu à neuf quilles, appelé aussi quilles du Ponthieu, jeu traditionnel ancien pratiqué dans les villages alentours d’Abbeville et dans le Pays du Ponthieu.

Sur le chemin du halage
Abbeville, 1975 environ, Super 8, 3’10
Cinéaste : Eugène CARTON
Eugène Carton, habitant sur le chemin du halage (rive gauche de la Somme), aime jardiner. En tant que conseiller municipal de Max Lejeune, il propose au maire d’aménager cet endroit avec le soutien et la participation de ses voisins. Aujourd’hui, c’est le service Navigation qui entretient les rives. Eugène Carton filme le paysage urbain en toute saison : vues sur l’église Saint-Jacques (détruite en 2013) et le silo à grain de l’entreprise La Laborieuse, où les péniches viennent s’approvisionner.

Les jardins ouvriers de Saint-Paul
Abbeville, 1973, Super 8, 1’30
Cinéaste : Eugène CARTON
Eugène Carton, le cinéaste, possède une parcelle et y filme sa famille.

mercredi 9 juin
Séance 19:30
Séance 19:30
30min
30min

-1134262

Diffusion terminée
0437FI0001-1973_Abbeville_Jardins Saint-Paul
COmmentaires
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Éric BERRIAHI
Éric BERRIAHI
9 juin 2021 20h03

Un beau programme qui valorise l’histoire des habitants et de notre territoire. Bravo et un grand merci aux cinéastes !

Marie-Noé Hue
Marie-Noé Hue
9 juin 2021 19h59

Etonnantes images d’archives, une fabuleuse machine à remonter le temps. Bravo !

François Brasseur
François Brasseur
9 juin 2021 19h45

A quand les jeux olympiques d’hiver en Picardie maritime ?

François Brasseur
François Brasseur
9 juin 2021 19h31

Bonne séance à toutes et tous. Très belle initiative.

partenaire(s) de la diffusion
Prochaine(s) séance(s)
Live Première le 23/06
Live Première le 30/06

Soyez notifié pour ne pas manquer cette séance !

Invitez vos amis à rejoindre la séance

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.

Parfait ! Vous serez notifié 24h et 30min avant le début de cette séance